Accueil » Fil Rouge, Super Héros

Génie et intelligence émotionnelle

14 septembre 2009 Aucun commentaire

pianocktail

Nul besoin de remanier la biographie de Daniel Tammet pour l’adapter au cinéma. Le jeune britannique est l’un de ces êtres exceptionnels dont la réalité quotidienne concurrence l’imagination des scénaristes les plus féconds.

autiste syndrome « Asperger », Daniel subit, enfant, une série de graves crises d’épilepsie. Selon les scientifiques, ces crises seraient à l’origine de dons inexpliqués. La combinaison autisme-épilepsie aurait engendré des connexions neuronales uniques.

Aujourd’hui trentenaire, Daniel est l’invité des plateaux télé du monde entier. Ses superpouvoirs ? Le calcul mental et les langues. Notre génie en parle 12 couramment. Il apprit le finnois en une semaine et l’islandais en 10 jours. Cinq heures de concentration intense lui suffirent pour réciter 22500 décimales du chiffre Pi ! Vous allez me dire que « l’autiste savant », vous connaissez. Comme moi, vous avez vu Rain Man. Mais le plus surprenant reste à venir !

Ce qui nous fascine, les chercheurs et moi, c’est la façon dont Daniel procède pour résoudre un calcul ou emmagasiner du savoir. Naïvement, on aurait tendance à se représenter son cerveau comme un puissant ordinateur. Une intelligence aussi froide que véloce, capable de poser d’immenses opérations, comme des gribouillis d’astrophysicien sur un grand tableau noir. Tout faux ! l’intelligence de Daniel est purement émotionnelle. Les nombres et les mots lui apparaissent en couleurs, formes, textures et mouvements.

Car sur la liste des particularités de Daniel, on doit ajouter la synesthésie, ce phénomène neurologique par lequel plusieurs sens sont associés. Certains synesthètes voient des couleurs bien spécifiques lorsqu’ils entendent un son. Pour d’autres, un écart de notes précis stimule un goût dans leur bouche. Les expériences synesthétiques, qui toucheraient 4% de la population, sont multiples et toutes plus troublantes les unes que les autres ; elles ont inspiré de nombreux artistes.

S’inspirant de la synesthésie, Boris Vian imagina pour L’écume des jours le Pianocktail. Cet instrument singulier vous concocte un cocktail en fonction de la mélodie que vous jouez. Ainsi, pianotez un doux air mélancolique et vous vous verrez servir une recette automnale à la châtaigne. Frappez un rock endiablé et vous savourerez un mélange explosif de gingembre et de guarana !

C’est dans cet univers romanesque inter sensoriel que voyage Daniel Tammet pour résoudre des équations complexes. Il souhaite, en témoignant son expérience, influencer les méthodes d’apprentissage actuelles que l’on sait parfois trop conservatrices. De l’émotion chargée de poésie au service du raisonnement et du savoir, beau programme !

Pour aller plus loin :

- Daniel Tammet, Je suis né un jour bleu, Edition les Arènes, 2007.

- Reportage : The Boy With The Incredible Brain

Adrien Dartiguenave

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.