Accueil » Archives
Articles dans la catégorie On a vu, on a lu

On a vu, on a lu »

[9 sept 2009 | Aucun commentaire | Laure K.]

Je ne pouvais pas rater la sortie du dernier Tarantino! Comme beaucoup, me direz vous! Oui car depuis une vingtaine d’années et une dizaine de film, Tarantino ménage à chaque fois ses effets et renouvelle son style, laissant coi le spectateur et lui donnant envie d’en découvrir toujours plus!

Inglourious Basterds ne déroge pas à la règle! et j’ai apprécié ce film…mais je me sens coupable de l’avoir apprécié!
Pourquoi?

Art & espace public, On a vu, on a lu »

[26 août 2009 | Aucun commentaire | Adrien Dartiguenave]

Cet été, l’église de la Madeleine accueille la première biennale : « Les Stèles de la Création ». Les sculptures de l’exposition temporaire se mêlent au décor permanent du célèbre temple. L’architecture et la statuaire d’époque dialoguent avec des œuvres du XXIe siècle sur les thèmes des religions, de l’origine et des secrets de la vie, éternelle et éphémère.

Art & espace public, On a vu, on a lu »

[21 août 2009 | Aucun commentaire | Laure K]

Parce que Gustave Eiffel, ce n’est pas seulement la Tour, c’est aussi des passerelles, des ponts, des viaducs, des galeries, des charpentes, des dômes et la statue de la Liberté….

On a vu, on a lu »

[14 août 2009 | Aucun commentaire | Laure K.]

J’avais l’impression de me retrouver au beau milieu d’un film de Capra. Vous savez, un film un noir et blanc des années 1930, ou forcément les personnages sont bicolores et leurs vêtements aussi, entourés d’une brume, d’une nuée évanescente!

On a vu, on a lu »

[14 août 2009 | Aucun commentaire | Laure K.]

Allant contre la centralisation et la « parisianisation » des expositions, une fois n’est pas coutume, une belle manifestation en « province » présente un des plus grand artiste français !
Né en 1846 à Nancy et mort en 1904 dans cette même ville, Emile Gallé est un verrier, ébéniste et céramiste français. Reconnu de son vivant (plusieurs fois médaille d’or aux expositions universelles), il a souffert de la disgrâce dans laquelle était tombé l’Art Nouveau au XXe siècle avant d’être « redécouvert » du grand public depuis un vingtaine d’année.
Et pourtant, on ne peut pas résumer Gallé …