Accueil » Art & espace public, Fil Rouge, Street Art

Banksy, the legend…

3 septembre 2009 Un commentaire

banksy

Tandis que Banksy s’expose en grande pompe outre-manche, je me dis qu’un petit article introductif sur ce mystérieux graffiteur serait le bienvenu.

Alors en fait, c’est qui Banksy ?
Non ne rêvez pas, je ne vous donnerai pas son vrai nom (il m’a fait jurer de garder le secret, désolée !)
Banksy c’est d’abord cet artiste engagé qui a peint des rideaux sur la frontière israélo-palestinienne et un prisonnier de Guantanamo au beau milieu de Disneyland.
Paradoxalement celui que l’on surnomme le terroriste de l’art est aussi l’un des artistes les mieux rémunérés de son secteur, sa dernière vente aux enchères lui ayant rapporté la modique somme de 392 000 dollars !

Avec un succès pareil, notre homme aurait pu vendre son âme au marché de l’art, sortir de l’ombre et se damner pour un peu de reconnaissance et une belle blonde ! Au lieu de ça Banksy continue adroitement de cultiver le second degré. Fait d’une rare cocasserie, l’artiste se glisse incognito dans les musées pour y ajouter des oeuvres de son cru : un rat empaillé au musée des sciences naturelles, un dessin de supermarché dans un musée préhistorique… Il n’en rate pas une notre Zorro des temps modernes !
Banksy est pour moi l’archétype du graffiteur contemporain : critique subversif de la société de consommation, traqué par les autorités, convoité par le monde de l’art et adulé par des fans qui ignorent jusqu’à son vrai nom. Pourtant malgré des côtés passablement clichés, il a su conserver son essence mystérieuse et originale. Un effet de mode, disent certains… N’empêche qu’en ce qui me concerne, je ne m’en lasse pas !

Que tous les veinards qui sont allés voir son exposition au Bristol Museum n’hésitent pas à donner leurs impressions : l’actualité de Banksy, c’est par ici et tout est permis !

Lien recommandé : www.banksy-art.com

MSS

Un commentaire »

Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.